Crearte








Catherine Danou

PEINTURE

Les peintures que Catherine Danou présente sont à la fois un art de l’affrontement et un art de l’évitement. Affrontement comme ces marques d’un tampon qui viennent remplir les cases d’un formulaire sans fin, d’une liste brutale déployée sans limite et évitement qui permet de surseoir à cette tragique déposition. Que voit-on dans ces tableaux d’une parfaite cohérence ? Un motif semble se répéter à l’infini, toujours semblable et toujours différent. On croit parfois y déceler les signes intelligibles d’empreintes digitales.

Catherine Danou joue sur la superposition des trames et des matériaux comme s’ils étaient des peaux à la fois chargées du passé, lourdes du vécu, estampillées et blessées, mais nues cependant, prêtes à une nouvelle vie. On ne naît pas libre, on le devient, pour paraphraser Simone de Beauvoir. Et ça, seul le geste de l’artiste peut nous le faire comprendre.